• Docteur Marpeau

3 raisons de vacciner vos enfants contre le Papillomavirus

Mis à jour : mars 12




Aujourd’hui en France, vous êtes seulement 60 % à bénéficier d’un suivi gynécologique régulier par votre gynécologue, votre médecin traitant ou votre sage-femme. Encore pire, seules 20 % d’entre vous sont correctement vaccinées contre le papillomavirus.


1. Tout le monde est concerné

L’infection à Papillomavirus est l’Infection Sexuellement Transmissible (IST) la plus fréquente dans le monde. Ce virus est très résistant et très contagieux, et nous ne sommes pas protégés efficacement par le préservatif.

80 % des femmes et des hommes sexuellement actifs sont infectés dès le début de leur vie sexuelle.


2. Le papillomavirus est responsable de nombreuses maladies

L’infection par le Papillomavirus est le facteur déclenchant du cancer du col de l’utérus mais pas uniquement : cancer du pharynx, cancer de l’anus, cancer de la vulve, cancer du pénis et cancer du vagin sont tous provoqués par cette infection.

Les verrues génitales (condylomes), moins graves mais très gênantes, sont elles aussi dues à ce virus.

L’homme est concerné au même titre que la femme !


3. Le vaccin est efficace et sans risque

L’efficacité de ce vaccin est démontrée, il permet d’éviter 80% des lésions précancéreuses et 90% des cancers.

Il a fait la preuve de son innocuité : des études sur des millions de doses délivrées à travers le monde n’ont pas montré la moindre augmentation du taux de maladies graves (comme la sclérose en plaques par exemple) .


En Australie, pays pionnier de la vaccination pour tous, il n’y aura plus de cancer du col de l’utérus en 2028.






Alors n’hésitez plus.

Faites vacciner vos filles et vos fils par votre généraliste ou votre pédiatre : 2 injections à 6 mois d’intervalle entre 11 et 14 ans, et nous éradiquerons ce virus et protègerons nos enfants des maladies dont il est le seul responsable !



Olivier Marpeau





©2019 par Docteur Marpeau